29 milliards de dollars : la potentielle valorisation de OpenAI dans le monde de l’IA

Date:

Selon le « Wall Street Journal », le laboratoire derrière ChatGPT et Dall-E, deux outils de l’intelligence artificielle qui ont révolutionné le monde tech en 2022, pourrait vendre une partie de ses actions à des investisseurs. Cette opération valoriserait OpenAI à environ 29 milliards de dollars.

Bien que peu connue du grand public il y a encore quelques mois, OpenAI a déjà été identifiée par de gros investisseurs de la Silicon Valley, tels que Sequoia, Andreessen Horowitz, et Tiger Global Management. En fin d’année 2022, l’entreprise a suscité l’intérêt du monde tech grâce à ChatGPT, un programme d’écriture capable de produire des textes détaillés et nuancés, et Dall-E, qui permet de générer des images sur demande.

Bien que ces programmes ne génèrent encore peu de revenus, OpenAI espère réaliser un chiffre d’affaires de 200 millions de dollars en 2023, montant qui devrait être multiplié par cinq en 2024. Cette croissance attendue pourrait intéresser les investisseurs, qui chercheraient notamment à racheter des parts détenues par des employés afin de réaliser une opération financière lucrative.

OpenAI a été fondée en 2015 par Sam Altman et Elon Musk, mais ce dernier a depuis pris ses distances. La fondation était initialement à but non lucratif, avant de faire évoluer son statut. En 2019, Microsoft a investi un milliard de dollars dans OpenAI et souhaiterait utiliser ChatGPT pour alimenter son moteur de recherche Bing. OpenAI n’a pas souhaité commenter ces informations lorsqu’elle a été contactée par le « Wall Street Journal » et Reuters.