BNP Paribas : près de 1000 emplois menacés dans le crédit à la consommation

Date:

BNP Paribas Personal Finance, la filiale du groupe bancaire spécialisée dans le crédit à la consommation, a annoncé qu’elle prévoyait de supprimer 900 à 1 000 emplois en raison de l’environnement économique difficile. Le plan sera présenté aux partenaires sociaux à la mi-février. BNP Paribas Personal Finance compte environ 20 000 employés dans le monde, dont 5 000 en France, qui seront probablement les plus touchés par cette réduction de personnel.

En plus de faire face à la concurrence des entreprises de « paiement fractionné » (BNPL), les acteurs traditionnels du crédit à la consommation, tels que Cetelem, Sofinco et Cofidis, doivent également composer avec le marché français réglementé de manière stricte depuis la loi Lagarde de 2010, qui a réglementé le crédit renouvelable jusqu’alors très rentable.

BNP Paribas Personal Finance a également annoncé un recentrage géographique de ses activités, avec la vente de sa filiale bulgare à la banque grecque Eurobank et une fusion de sa filiale brésilienne avec BNP Paribas, qui devrait entraîner des économies. Les zones de croissance prévues restent l’Union européenne, le Royaume-Uni et la Chine.