Renault et Nissan : une alliance renforcée pour relever les défis de demain

Date:

Renault et Nissan ont finalement levé les derniers obstacles qui les empêchaient de revoir les modalités de leur alliance qui a été créée il y a plus de 20 ans. Selon l’AFP, lors d’un conseil d’administration de Nissan qui s’est tenu lundi, les directeurs indépendants du constructeur japonais ont donné leur feu vert à une refonte de l’alliance.

Un conseil opérationnel de l’alliance est prévu le 26 janvier à Tokyo pour finaliser les accords et ces derniers devraient être signés la semaine suivante. Les accords prévoient que Renault réduira sa part au capital de Nissan à 15% et que Nissan prendra jusqu’à 15% du capital d’Ampere, le futur pôle électrique de Renault.

Ce qui était un point crucial pour permettre à Nissan de préserver les brevets technologiques du groupe japonais dans la réorganisation engagée par son partenaire français. Cette réorganisation permettra d’ouvrir la voie au très attendu accord global sur le rééquilibrage de l’alliance.

Le dossier Renault-Nissan a également été au menu des discussions lundi dernier à Paris entre le président français Emmanuel Macron et le Premier ministre japonais Fumio Kishida, alors que l’Etat français possède 15% du constructeur tricolore. Et un courrier du ministre français de l’Economie Bruno Le Maire à ses homologues du ministère nippon de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie (Meti) a été déterminant pour achever de rassurer certains administrateurs indépendants de Nissan sur les intentions de Paris, selon la même source.

En résumé, Renault et Nissan ont finalement levé les derniers obstacles qui les empêchaient de revoir les modalités de leur alliance qui a été créée il y a plus de 20 ans. Les accords prévoient que Renault réduira sa part au capital de Nissan à 15% et que Nissan prendra jusqu’à 15% du capital d’Ampere, le futur pôle électrique de Renault, permettant ainsi à Nissan de préserver les brevets technologiques du groupe japonais dans la réorganisation engagée par Renault.