L’évasion fiscale des riches américains : comment utiliser la stratégie « Acheter, emprunter, mourir

Date:

Acheter, emprunter, mourir » est un terme utilisé pour décrire une stratégie fiscale utilisée par certains riches américains pour minimiser leur impôt sur la fortune. Il s’agit de trois étapes :

Acheter : les riches achètent des actifs, tels que des actions ou des propriétés immobilières, qui ont tendance à augmenter en valeur au fil du temps. Les plus-values réalisées lors de la vente de ces actifs sont soumises à un taux d’imposition plus faible que les revenus ordinaires.

Emprunter : les riches utilisent des emprunts pour financer l’achat de ces actifs. Les intérêts sur ces emprunts sont déductibles des revenus imposables, ce qui permet de réduire encore davantage l’impôt sur la fortune.

Mourir : lorsque les riches décèdent, leurs actifs sont transmis à leurs héritiers sans être soumis à l’impôt sur la succession. Cela permet de maintenir la richesse dans la famille sans être pénalisé par les impôts.

Il est important de noter que cette stratégie n’est pas illégale, mais elle utilise des lois fiscales existantes de manière stratégique pour minimiser les impôts. Certains critiquent cela comme étant une forme d’évasion fiscale et demandent des réformes pour rendre le système plus juste.