La chute du nombre de prêts accordés : une situation inédite depuis 2008

Date:

Les derniers chiffres montrent qu’il y a eu une chute importante du nombre de prêts accordés au cours du dernier trimestre 2022 par rapport à l’année précédente. En effet, il a chuté de 42,6%. C’est une situation inédite depuis 2008.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette baisse. Tout d’abord, la remontée trop lente du taux d’usure a eu un impact sur les prêts accordés. De plus, l’accélération de la hausse des taux d’intérêt a également joué un rôle.

En outre, il faut noter que les banques exigent désormais un plus grand apport pour les crédits. Cela signifie que les emprunteurs doivent disposer d’une certaine somme d’argent à mettre de côté avant de pouvoir obtenir un prêt.

Avec un taux moyen de 2,52%, il est clair que les conditions d’octroi de crédit sont devenues plus strictes. Cela a un impact direct sur les personnes qui cherchent à obtenir un prêt, car cela les rend plus difficiles à obtenir.

En résumé, la chute du nombre de prêts accordés au cours du dernier trimestre 2022 est due à une combinaison de facteurs tels que la remontée trop lente du taux d’usure, l’accélération de la hausse des taux d’intérêt et les exigences accrues des banques en matière d’apport. Il est important de noter que cette situation pourrait avoir des conséquences sur l’économie globale.