NoSmoke renaît sous le nom de Kate, avec des ambitions électriques

Date:

Dans l’industrie automobile, il y a peu de nouveaux constructeurs qui réussissent à percer, malgré les nombreuses barrières à l’entrée. Cependant, Thibaud Elzière, un entrepreneur expérimenté et fondateur de la start-up studio Hexa, a décidé de relever ce défi en créant Kate, un constructeur de voitures électriques qui vise le grand public. Il ne s’est pas lancé seul dans cette aventure et s’est associé à Matthias Goldenberg, qui dirige la jeune entreprise, et Pierre Escrieut, qui en est le directeur technique.

Pour gagner du temps et s’appuyer sur une expertise technologique existante, ils ont racheté NoSmoke, un fabricant de voitures de plage créé en 2012, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 4 millions d’euros l’année dernière. Kate prévoit de sortir une version revisitée des voitures de plage de NoSmoke dès mars 2023 et travaille également sur la création d’un quadricycle électrique pour quatre personnes (K1) dont les précommandes seront ouvertes dans quelques mois.

Les fondateurs de Kate croient que l’avenir appartient aux microvoitures électriques, qui sont plus légères, moins rapides et moins équipées que les voitures classiques. Leur nom de marque, Kate, est d’ailleurs un clin d’œil aux « keijidōsha » ou « kei cars », ces petites voitures très populaires au Japon. Le prix sera un facteur clé pour toucher les masses, l’objectif étant de sortir la K1 à 15 000 euros sans bonus écologique.