Orpea sous le contrôle de la Caisse des Dépôts : un tournant pour le groupe d’Ehpad

Date:

Orpea, un groupe de soins de longue durée avec 250 000 résidents, passe sous le contrôle de la Caisse des Dépôts et ses partenaires. La Commission de Surveillance de la CDC a donné son feu vert pour une injection de fonds de 1,35 milliard d’euros, ce qui représente 50,2% du capital d’Orpea.

En contrepartie, les actionnaires actuels seront dilués à 0,4% s’ils décident de ne pas participer aux augmentations de capital futures. La CDC et ses partenaires obtiennent également la majorité au sein du conseil d’administration avec 7 des 13 administrateurs.

L’accord garantit la pérennité d’Orpea et lui permet de mettre en œuvre son plan de transformation, « Orpea Change! ». Le but du groupe est de prendre soin des personnes les plus vulnérables.

Les sacrifices financiers sont importants pour les actionnaires, mais l’entreprise réduit son endettement de 60% et obtient 1,55 milliard d’euros en capital. Les principaux créanciers non garantis, y compris les assureurs de vie et les hedge funds, ne récupèreront que 30% de leurs créances au lieu des 35% espérés.

La Caisse des Dépôts a obtenu les conditions souhaitées et deviendra le premier actionnaire derrière l’alliance. Un des créanciers, qui deviendra le deuxième actionnaire, aura un représentant au conseil d’administration d’Orpea.

En conclusion, cette alliance entre Orpea et la Caisse des Dépôts permettra au groupe de soins de longue durée de renforcer sa stabilité financière et de se concentrer sur sa mission première: prendre soin des personnes les plus vulnérables.