Vendre un bien immobilier, source de stress intense pour les propriétaires

Date:

L’étude menée par OpinionWay pour la plateforme immobilière italienne Casavo a révélé que presque 6 propriétaires français sur 10 (58%) sont autant (22%) ou même plus (36%) stressés par la vente de leur logement que par leur retraite future. La vente de la résidence principale est considérée plus angoissante que les examens scolaires, universitaires ou professionnels (54%) et même le passage du permis de conduire (53%).

Vendre un bien immobilier est considéré aussi stressant que les grands événements de la vie comme l’organisation d’un mariage ou la naissance d’un premier enfant, ainsi que des situations plus difficiles telles qu’un changement d’emploi ou un contrôle fiscal.

Les femmes sont plus affectées par la vente de leur résidence principale que les hommes. 59% des propriétaires ont un état d’esprit négatif, en particulier les femmes, 37% d’entre elles se disent stressées, 15% paniquées et 10% découragées, contre respectivement 27%, 7% et 7% pour les hommes. Les hommes sont plus confiants et optimistes quant à l’issue de la transaction.

En Ile-de-France, le niveau de stress est supérieur en raison du contexte du marché immobilier et des tensions sur les prix. Cependant, 8 propriétaires sur 10 sont satisfaits des conditions de la vente de leur logement et 77% estiment l’avoir vendu au bon prix.

Malgré cela, les craintes des propriétaires français ne sont pas entièrement infondées. 42% d’entre eux considèrent la vente comme un moment difficile à vivre et 27% considèrent cela comme un mauvais souvenir. 31% pensent avoir mis trop de temps à trouver un acheteur. Les propriétaires s’inquiètent également du manque de transparence (32%) et des mauvaises surprises durant la transaction (27%).

En conclusion, la vente d’une propriété peut être source de stress pour les propriétaires en raison des incertitudes quant à la transaction et du manque de transparence. Cependant, la plupart des propriétaires sont satisfaits des conditions de la vente et considèrent avoir vendu leur bien immobilier au bon prix.