French Tech : Les start-ups les plus recruteuses en 2022

Date:

L’étude annuelle du cabinet de chasse Data Recrutement, qui classe les 500 jeunes start-ups françaises qui ont le plus embauché en un an, vient d’être publiée. Cette année, l’étude a été marquée par un ralentissement des levées de fonds, des valorisations en baisse et des recrutements en baisse ou stoppés, mais certaines start-ups n’ont pas été affectées et ont continué à embaucher.

L’étude, intitulée TECH500, est basée sur les données disponibles sur LinkedIn et les informations fournies par les sociétés, sur la période du 1er janvier au 31 décembre 2022. En moyenne, les start-ups du classement ont vu leur effectif augmenter de 48 % en 2022, créant plus de 21 500 emplois pour atteindre un total de près de 81 000 salariés.

La première start-up du classement, Greenly, est une plateforme de gestion des émissions de CO2 pour les PME. En 2022, son effectif a augmenté de 423 %, passant de 26 à 136 salariés, en grande partie grâce à sa levée de fonds de 21,5 millions d’euros en avril 2022.

Le Fourgon, spécialisé dans les boissons consignées, se trouve à la deuxième place, avec une croissance de 329 % de son effectif, de 28 à 120 salariés. La troisième place est occupée par Silvr, une fintech proposant des prêts basés sur les revenus futurs des e-commerçants et éditeurs de logiciels, avec une croissance de 291 % de son effectif.

Il n’y a aucune licorne dans le Top 10, car elles ont considérablement ralenti leur recrutement en 2022 et ont un niveau de croissance plus faible que les jeunes start-ups. Cependant, certaines start-ups ayant suscité l’intérêt des investisseurs figurent dans le Top 10, telles que Pigment, qui a levé 65 millions d’euros en septembre 2022 et a recruté 114 personnes pour se rapprocher du seuil des 200 salariés.

Le classement met en lumière une tendance croissante pour les start-ups améliorant la transition écologique, avec la moitié des start-ups du Top 10 appartenant à cette catégorie, telles que Greenly, Fairmat (recyclage de fibre de carbone) et Electra (recharge de véhicules électriques). Thomas Bénard, directeur général de Data Recrutement, a confirmé que le nombre de demandes pour intégrer des start-ups à impact augmentait