La Corée du Nord est devenue la championne mondiale du vol de cryptomonnaies en 2022.

Date:

Les pirates informatiques de Corée du Nord sont de plus en plus actifs dans le vol de cryptomonnaies, selon un rapport de Chainalysis. En 2022, les pirates nord-coréens ont volé 43% de l’ensemble des fonds dérobés dans le monde, soit 1,7 milliard de dollars en cryptomonnaies. Ce chiffre représente une augmentation de quatre fois par rapport à l’année précédente, selon les données de Chainalysis.

Les autorités américaines estiment que ces actes de vol de cryptomonnaies sont directement liés au régime dictatorial de la Corée du Nord et que les sommes récoltées servent à financer les dépenses du dirigeant Kim Jong-Un, ainsi que le programme d’armement de Pyongyang, y compris le développement de l’arme nucléaire.

Le groupe pirate Lazare, considéré comme l’un des plus actifs en Corée du Nord, est accusé d’un vol de 600 millions de dollars en mars 2022 dans un réseau lié à Axie Infinity. Les autorités ont réussi à saisir pour la première fois une partie des fonds dérobés, selon Chainalysis.

Les cibles des pirates ont également changé en 2022. Auparavant, la majorité des vols se concentrait sur les plateformes d’échange centralisées, mais les hackers se sont désormais tournés vers les protocoles de finance décentralisée, tels que les bridges, qui permettent à deux blockchains d’interagir. Selon Chainalysis, la transparence de la finance décentralisée est ce qui la rend si vulnérable aux attaques des pirates.

Pour combattre ces vols de cryptomonnaies, les autorités doivent continuer à renforcer leur capacité à riposter aux menaces informatiques. Cela peut inclure une meilleure surveillance des transactions en cryptomonnaies, la sensibilisation à la sécurité des informations pour les utilisateurs de cryptomonnaies, ainsi que des sanctions internationales ciblées contre les pirates informatiques.