Google fait un grand bond en bourse avec son intelligence artificielle conversationnelle

Date:

Google présente son nouveau chatbot, « Bard », qui doit concurrencer ChatGPT de Microsoft. Cependant, une erreur décelée dans une réponse de Bard a semé le doute sur la fiabilité de l’intelligence artificielle du nouvel outil. Cette erreur a contribué à la baisse de 8% d’Alphabet, le plus grand recul en une seule séance depuis trois mois.

Bard est basé sur LaMDA, un robot conversationnel développé il y a deux ans, mais seulement déployé en interne chez Google. Bien que Bard ne soit pas encore disponible publiquement, certaines erreurs ont été décelées dans les réponses fournies par la firme. Dans un exemple donné, Bard a délivré une réponse incorrecte concernant le télescope spatial James Webb, ce qui a suscité des doutes sur la fiabilité de l’IA de l’outil.

Google a indiqué dans un communiqué que la réponse de Bard souligne l’importance d’un processus de test rigoureux. La société a l’intention de combiner les commentaires externes et ses propres tests internes pour garantir que les réponses de son robot répondent à une norme élevée en termes de qualité, de sécurité et de correspondance avec le monde réel.

Cette situation constitue une pression supplémentaire pour Alphabet, qui est considéré comme en position de défense face à Microsoft. ChatGPT de Microsoft a déjà dépassé les 100 millions d’utilisateurs et est en cours d’intégration dans son moteur de recherche Bing et son navigateur Edge.

En dépit de cela, Google continue de développer son propre chatbot, bien conscient du défi que représente ChatGPT. Cependant, pour garantir la qualité et la fiabilité de ses réponses, il est crucial pour Google de mener un processus de test rigoureux. Les investisseurs sont attentifs à ce genre de détails, et une erreur peut entraîner des conséquences importantes pour la performance en Bourse de la société.