Marché immobilier de montagne : une situation tendue

Date:

La montagne attire de plus en plus d’investisseurs pour l’achat d’une résidence secondaire. Depuis la fin du confinement, le public s’est élargi et les prix ont augmenté. Les résidences secondaires en montagne sont appréciées pour leur côté nature et peuvent se rentabiliser grâce à la location saisonnière.

L’activité du marché de l’immobilier en montagne est restée dynamique et les prix ont continué à augmenter, avec une accélération plus importante dans les stations de ski des Alpes du Sud. Les achats en montagne sont considérés comme des achats de plaisir, car les propriétaires recherchent des surfaces spacieuses pour passer du temps en famille ou entre amis et pour télétravailler.

Le prix de la pierre a bondi de 27,9% à 28,5% en trois ans dans les Alpes du Nord et du Sud. La hiérarchie des secteurs est restée stable avec le massif des Alpes du Nord en tête du classement, suivi des Alpes du Sud. Les stations les plus chères sont Courchevel, Megève, Méribel et Val d’Isère, tandis que d’autres stations telles que Les Arcs, Les Deux-Alpes et La Plagne se démarquent grâce à un bon rapport qualité-prix.

Le marché locatif en montagne est concurrentiel et il n’est pas sûr que les prix baissent sensiblement à cause de la rareté du foncier constructible. Toutefois, des professionnels ont noté une augmentation des offres de biens à vendre et une baisse du trafic en ligne sur les annonces de montagne proposées sur les grands sites. Cela peut être le signe d’un changement de tendance, mais il est difficile de le dire pour le moment.

En définitive, le marché des résidences secondaires évolue toujours en décalé par rapport à celui des résidences principales. Il met plus de temps à baisser et il redémarre également avec un temps de retard. Les prix peuvent varier considérablement en fonction des stations et du relief, mais la montagne reste un choix populaire pour les investissements immobiliers en raison de son cadre naturel et de sa rentabilité potentielle.