En 2022, Kering a enregistré un bénéfice net de 3,6 milliards d’euros, soit une augmentation de 14%.

Date:

Le groupe Kering, propriétaire des marques de luxe Gucci et Yves Saint Laurent, a enregistré une augmentation de 14% de son bénéfice net en 2022, soit un total de 3,6 milliards d’euros, ainsi que des ventes supérieures à 20 milliards d’euros, malgré une fin d’année difficile. Bien que le quatrième trimestre ait été plus difficile pour le groupe, toutes ses maisons ont enregistré des ventes record en 2022, contribuant ainsi à l’augmentation du résultat opérationnel. Cependant, le PDG du groupe, François-Henri Pinault, a déclaré que ces performances n’étaient pas toutes à la hauteur de leurs ambitions et de leur potentiel.

Le chiffre d’affaires de Kering a augmenté de 15% à 20,4 milliards d’euros en 2022, malgré une baisse des ventes de 2% au quatrième trimestre, due en partie à la chute des ventes de la marque Gucci de 11% au cours de cette période. Le directeur financier du groupe, Jean-Marc Duplaix, a expliqué que l’année 2022 n’a pas été à la hauteur des attentes de Gucci et de son potentiel, en grande partie à cause de la Chine, mais que la marque a des projets ambitieux pour 2023 et pour l’avenir à long terme.

Yves Saint Laurent a connu une année exceptionnelle, avec des ventes annuelles de 3,3 milliards d’euros en hausse de 31%, tandis que les ventes de Bottega Veneta ont augmenté de 16% en 2022 pour atteindre 1,74 milliard d’euros. Les ventes de la section «autres maisons», qui comprend la marque Balenciaga, ont augmenté de 16% à 3,87 milliards d’euros en dépit d’un quatrième trimestre en baisse de 3%. Balenciaga a été touchée par une polémique à la fin de l’année en raison d’une de ses campagnes publicitaires mettant en scène des enfants, mais le groupe a l’intention de remettre la marque dans une dynamique de croissance en 2023. Selon Jean-Marc Duplaix, Balenciaga est la marque qui a connu la plus forte progression du chiffre d’affaires sur l’année, avec une croissance à deux chiffres.