La publication des résultats de Barclays entraîne une chute de l’action en bourse.

Date:

Barclays, l’une des plus grandes banques britanniques, a annoncé une baisse de 14% de son bénéfice annuel en 2022, qui s’est établi à 7 milliards de livres. Cette baisse est due en grande partie aux coûts de rachat de produits structurés aux Etats-Unis vendus par erreur, qui ont aggravé les performances mitigées de sa division de banque d’investissement. Les revenus de Barclays ont pourtant progressé de 14% à 25 milliards de livres, mais cette croissance n’a pas suffi à compenser les coûts importants liés aux erreurs de ventes de produits financiers.

Les coûts des litiges ont également pesé sur les résultats de Barclays, avec des frais de 1,6 milliard de livres pour l’année, comprenant des amendes et des dédommagements aux clients pour avoir dépassé les plafonds d’émission de produits structurés aux Etats-Unis. En outre, la banque a enregistré des charges de dépréciation de crédit de 1,2 milliard de livres, ce qui a ajouté à la pression sur ses résultats.

Malgré une croissance des revenus, les coûts élevés ont conduit à une baisse significative de la rentabilité de la banque. Les rendements des capitaux propres ont chuté à 10,2%, contre 14,4% un an plus tôt, et les frais de placements, en particulier sur les marchés de la dette et des capitaux propres, ont chuté de près de deux cinquièmes en un an. Le bénéfice avant impôts de la division de banque d’investissement a également chuté de 23% à environ 5 milliards de livres.

La banque a annoncé qu’elle verserait un dividende annuel de 7,25 pence par action au titre de 2022, conformément aux prévisions, contre 6 pence l’an dernier. Toutefois, un nouveau programme de rachat d’actions de 500 millions de livres a été jugé décevant par plusieurs bureaux d’analystes.

En dépit des résultats décevants, Barclays a annoncé qu’elle atteindrait son objectif de réaliser un rendement de plus de 10% sur les capitaux propres tangibles l’année prochaine, après l’avoir précédemment décrit comme un objectif à « moyen terme ».