« Airbnb, l’une des rares entreprises de la tech à ne pas licencier, connaît un essor boursier à Wall Street »

Date:

Airbnb a annoncé des résultats record pour son quatrième trimestre, ce qui a entraîné une hausse de 10% de ses actions après la fermeture de la bourse de Wall Street hier soir. Les réservations brutes du groupe ont atteint 13,5 milliards de dollars au quatrième trimestre, avec 88,2 millions de nuits et d’expériences réservées, soit le total le plus élevé jamais enregistré pour un quatrième trimestre. Le bénéfice net pour le trimestre a été de 319 millions de dollars, tandis que les revenus ont atteint 1,9 milliard de dollars. Le bénéfice ajusté avant intérêts, impôts et amortissements (Ebitda) a atteint 506 millions de dollars, un record pour un quatrième trimestre. Pour l’année complète, Airbnb a réalisé un bénéfice net de 1,89 milliard de dollars et des revenus de 8,4 milliards de dollars.

Airbnb prévoit des revenus compris entre 1,75 et 1,82 milliard de dollars pour le premier trimestre, supérieurs aux attentes des analystes, grâce aux réservations anticipées des voyageurs européens pour l’été. Cependant, les tarifs moyens journaliers devraient baisser au premier trimestre et pour le reste de l’année, en raison de la combinaison de l’offre de location dans différentes régions et des efforts pour améliorer l’accessibilité. Le CEO Brian Chesky a déclaré que la société pouvait réduire les tarifs moyens tout en maintenant ses marges bénéficiaires, car elle est restée « maigre » pendant la pandémie. Chesky a également souligné que l’effectif total d’Airbnb était inférieur de 5% à ce qu’il était avant les licenciements massifs du début de l’année 2020, tandis que les revenus ont augmenté de 75%. Il a affirmé qu’Airbnb était l’une des rares entreprises technologiques à ne pas licencier ou réduire ses effectifs, mais qu’elle se concentrait plutôt sur l’embauche à des postes clés.