Airbus a dépassé les prévisions pour le quatrième trimestre et prévoit de livrer 720 avions en 2023

Date:

Airbus Group, le géant européen de l’aéronautique et de la défense, a révélé jeudi ses projets pour l’année en cours, visant à livrer 720 avions, comparé à 611 en 2022. En outre, il vise à atteindre un résultat opérationnel ajusté de 6 milliards d’euros et un flux de trésorerie avant fusions-acquisitions et financements clients de 3 milliards d’euros. Cette annonce intervient après que le groupe ait surpassé les attentes des analystes au dernier trimestre de 2022.

Airbus a enregistré une augmentation de 21% du chiffre d’affaires sur un an au quatrième trimestre, pour atteindre 20,6 milliards d’euros. Les revenus de la division d’aéronautique civile, qui représente plus des deux tiers des revenus d’Airbus, ont augmenté de 28% pour atteindre 14,8 milliards d’euros.

Le résultat opérationnel ajusté (Ebit) a également augmenté de 43% au quatrième trimestre, atteignant 2,15 milliards d’euros. De plus, le bénéfice net a augmenté de 6% à 1,68 milliard d’euros. Les analystes tablaient en moyenne sur un chiffre d’affaires de 20,4 milliards d’euros, un Ebit ajusté de 1,95 milliard d’euros et un bénéfice net de 1,34 milliard d’euros, selon un consensus fourni par la société.

Pour l’ensemble de l’exercice 2022, les résultats d’Airbus ont également progressé, avec un bénéfice net de 4,25 milliards d’euros, en hausse de 1%, tandis que l’Ebit ajusté a progressé de 16%, à 5,63 milliards d’euros. Les revenus ont augmenté de 13%, à 58,8 milliards d’euros. Le flux de trésorerie disponible avant fusions-acquisitions et financements clients s’est élevé à 4,7 milliards d’euros, contre 3,5 milliards d’euros en 2021.

Le groupe prévoyait un résultat opérationnel ajusté (Ebit) d’environ 5,5 milliards d’euros et un flux de trésorerie disponible avant fusions-acquisitions et financements clients d’environ 4,5 milliards d’euros, mais il a finalement dépassé ces prévisions.

Airbus a également annoncé son intention de proposer un dividende de 1,8 euro par action au titre de l’année 2022, après 1,5 euro par action en 2021.