Des abonnements payants seront bientôt disponibles sur Facebook et Instagram, selon une annonce de Mark Zuckerberg, PDG de Meta.

Date:

Le PDG de Meta, qui traverse une période financière difficile, a annoncé le lancement de « Meta Verified », un abonnement payant à partir de 11,99 dollars par mois pour authentifier les comptes sur les plateformes de réseaux sociaux, similaire à la décision récente d’Elon Musk pour Twitter. La formule sera d’abord lancée en Australie et en Nouvelle-Zélande cette semaine, avec des services de vérification d’identité et des avantages tels qu’un « accès direct au service client ». L’objectif est d’améliorer l’authenticité et la sécurité des profils et des échanges sur les services de Meta, selon Mark Zuckerberg. Les abonnés à Meta Verified sur Facebook et Instagram auront un badge qui montrera que leur identité a été vérifiée, ainsi que des protections pour leur compte et plus de visibilité. Les contenus des créateurs abonnés seront diffusés plus largement et apparaîtront en haut des résultats de recherche et recommandations. L’abonnement est réservé aux individus et professionnels de plus de 18 ans et n’est pas ouvert aux comptes d’entreprises.

L’annonce de Meta Verified marque la fin de la gratuité historique de Facebook, qui a longtemps offert des services gratuits financés par des informations personnelles des utilisateurs pour des publicités personnalisées. Cependant, la concurrence féroce d’applications telles que TikTok, l’inflation et les changements réglementaires ont mis à mal les recettes publicitaires de Meta, qui a vu une baisse pour la première fois depuis son entrée en Bourse en 2012. Ces facteurs ont également poussé d’autres réseaux, tels que Reddit et Snapchat, à lancer des formules payantes. Twitter a également mis en place un abonnement pour authentifier les comptes et voir moins de publicités.

Les prix des abonnements Blue et Meta Verified diffèrent en fonction de la plateforme utilisée et des commissions prélevées par les systèmes d’exploitation iOS et Android. Meta a mis en place un plan social massif à l’automne, réduisant de 13 % ses effectifs, et Mark Zuckerberg a récemment annoncé vouloir une entreprise plus efficace avec moins de niveaux hiérarchiques intermédiaires. Ces mesures ont été bien accueillies par les investisseurs en Bourse.