Année difficile pour les maisons individuelles dans le secteur immobilier

Date:

Le secteur de la maison individuelle a connu une année catastrophique en 2022 avec une baisse des ventes de maisons en secteur diffus (hors lotissements) de 31,3%, soit 96 000 unités vendues. Cette baisse est la plus importante jamais observée, même pendant la crise du subprime de 2008-2009. Plusieurs facteurs expliquent cette situation : les hausses du prix des matériaux de construction et de la sous-traitance, la nouvelle réglementation environnementale RE2020 sur la construction entrée en vigueur au 1er janvier 2022, l’augmentation des taux d’intérêt, la limitation de la capacité d’emprunt immobilier des ménages et les difficultés d’approvisionnement en matériaux.

Ces facteurs ont également allongé la durée de réalisation des chantiers et ont pesé sur les ressources disponibles pour lancer de nouvelles opérations. En conséquence, les entreprises du secteur se trouvent aujourd’hui fragilisées et le nombre de défaillances est en hausse. Les carnets de commandes des constructeurs ne sont pas plus garnis en ce début 2023 et une nouvelle baisse des ventes est envisagée.