L’Oréal a enregistré une année exceptionnelle en termes de performances

Date:

L’Oréal a connu une année record en termes de chiffre d’affaires, atteignant 38,26 milliards d’euros, soit une croissance de 18,5 % en publié et de 10,9 % en comparables. Cette croissance est équilibrée entre volume et valeur dans toutes les divisions et zones géographiques, ce qui est un signe de la pertinence du modèle multipolaire de l’entreprise. La rentabilité de l’entreprise s’améliore également, avec une marge opérationnelle de 19,5 % et un résultat d’exploitation de 7,45 milliards d’euros (+21 %). Le résultat net a augmenté de 24 % à 5,7 milliards d’euros.

L’Oréal a consolidé sa position sur ses deux principaux marchés, les États-Unis et l’Europe, et a connu une croissance notable en Asie du Nord malgré les impacts du Covid. La division Grand Public a connu sa meilleure croissance en vingt ans grâce à des marques comme Garnier, Maybelline ou L’Oréal Paris, avec une marge de 19,8 % et un chiffre d’affaires de 14 milliards d’euros. La division Luxe a également connu une augmentation de sa rentabilité, atteignant près de 23 % pour 3,3 milliards d’euros, grâce à des lancements réussis tels que la licence Prada et La vie est belle de Lancôme. La division Cosmétique Active a affiché une croissance de près de 22 % en comparables, avec des marques puissantes telles que La Roche-Posay et CeraVe.

L’entreprise reste leader sur le marché de la beauté, avec plus de 14 % de part de marché, et a réussi à tirer parti de l’e-commerce, qui représente 28 % des ventes. Le directeur général de L’Oréal, Nicolas Hieronimus, se dit confiant quant à la capacité de l’entreprise à surperformer le marché dans les années à venir.