Les chiffres impressionnants de l’investissement immobilier via des fonds d’investissement

Date:

En 2022, les SCPI, les OPCI et les sociétés civiles ont enregistré une collecte nette de 16,1 milliards d’euros, soit une hausse de 47 % par rapport à l’année précédente. Selon les statistiques de l’Association française des sociétés de placement immobilier (ASPIM) et de l’Institut de l’épargne immobilière et foncière (IEIF), il s’agit d’un record, le précédent datant de 2019. Les fonds immobiliers ont enregistré une collecte en hausse de 26 % au quatrième trimestre 2022.

Les placements immobiliers restent une valeur refuge face à l’inflation et ont contribué de manière croissante à la démocratisation des fonds immobiliers. Plus de 4 millions de Français détiennent des parts de fonds immobiliers non cotés, dont 45 % ont été réalisés par des fonds labellisés ISR. Les SCPI ont enregistré une collecte nette de 10,1 milliards d’euros en 2022, une hausse de 37 % par rapport à 2021.

En revanche, les OPCI ont réalisé moins de 500 millions d’euros de souscriptions nettes en 2022, les retraits étant supérieurs aux souscriptions au dernier trimestre 2022, générant une décollecte de 135 millions d’euros. Les niveaux de rendement des SCPI restent élevés avec un taux de distribution moyen de 4,53 % en 2022, toutes catégories confondues, tandis que la performance des OPCI a été pénalisée par les soubresauts des marchés financiers. Les trois catégories de fonds immobiliers non cotés ont réalisé pour 14,2 milliards d’euros d’acquisitions immobilières en 2022. Les placements immobiliers exposés aux marchés financiers ont quant à eux moins le vent en poupe.

Les gérants des fonds immobiliers sont confiants sur la pérennité des niveaux de rendement qui seront servis en 2023, mais restent attentifs aux conséquences d’une nouvelle remontée des taux sur les prix des actifs immobiliers.