A.P.C. va être acquise par le même actionnaire qui a racheté Birkenstock

Date:

La marque de prêt-à-porter A.P.C., fondée en 1987 et détenue jusqu’à présent par ses fondateurs, va être cédée au fonds d’investissement L Catterton. Cette transaction, dont le montant n’a pas été révélé, devrait être finalisée d’ici la fin du semestre. La vente de la marque avait été initiée en novembre 2022, avec plusieurs fonds d’investissement ayant manifesté leur intérêt auprès de Rothschild & Co, qui gérait le mandat de vente.

Avec son siège à Saint-Germain-des-Prés, A.P.C. est une marque très internationale, avec 80 % de ses ventes réalisées hors de France. Elle est reconnue pour son style chic parisien et ses pièces intemporelles et minimalistes, qui ont séduit des clients prestigieux tels que Kanye West, Sofia Coppola et Jane Birkin. La marque se distingue également par une offre équilibrée entre les collections homme et femme, ainsi qu’une approche radicale dans la présentation de ses boutiques.

A.P.C. a réussi à maintenir son image de marque forte malgré sa modestie en tant qu’acteur du prêt-à-porter, avec plus de 300 salariés et 100 boutiques. Le chiffre d’affaires de la marque était estimé à environ 100 millions d’euros en 2022, avec les ventes en ligne représentant désormais un tiers de ce montant.

Les fondateurs de la marque, Judith et Jean Touitou, conserveront la direction de l’entreprise, mais ont décidé de vendre en raison de la pandémie. Le fonds L Catterton, qui considère A.P.C. comme un acteur du « nouveau luxe », a évoqué un partenariat qui « repose sur une vision commune » et a l’intention d’élever la marque à une dimension plus globale. Le segment maroquinerie et accessoires de la marque, qui représente 40 % des ventes avec une forte marge, pourrait également prendre de l’importance à l’avenir.

L Catterton est un fonds d’investissement très actif dans le domaine de la mode, avec trente-quatre ans d’expérience dans le soutien de marques ambitieuses. En 2022, il a investi plus de 2,9 milliards de dollars à travers 19 investissements, dont la prise de contrôle de Birkenstock, la marque allemande de sandales, pour plus de 3,5 milliards d’euros. Le fonds détient également les doudounes françaises Jott.