Bruxelles est disposée à renouer les discussions avec Londres concernant la réglementation financière après le Brexit

Date:

La Commission européenne a annoncé sa volonté de relancer les discussions avec le Royaume-Uni sur la régulation financière post-Brexit, après que le protocole nord-irlandais ait bloqué les pourparlers pendant un certain temps. La mise en place du « cadre de Windsor » est désormais attendue pour relancer ces discussions sur l’accord post-Brexit régissant la coopération dans la réglementation financière. Cet accord, qui a été réclamé par les milieux économiques, est prévu dans l’accord commercial de décembre 2020 entre le Royaume-Uni et l’Union européenne, mais n’a jamais été mis en place en raison des tensions diplomatiques entre les deux blocs.

Le « cadre de Windsor » a été annoncé la semaine dernière par le Premier ministre britannique Rishi Sunak et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, et il résout un point de blocage clef entre Londres et Bruxelles : le régime réglementaire et douanier de l’Irlande du Nord. Une fois en place, le protocole d’accord permettra une relation similaire à celle que nous avons avec les pays tiers ayant une grande place financière. Pour Londres, cet accord est un pas en avant pour « reprendre le contrôle », mais il doit encore passer l’écueil d’un vote au Parlement, là où sa prédécesseur Theresa May avait échoué.