Le cours de l’action de la société biotechnologique française GenSight a chuté en bourse

Date:

Une société biotechnologique française a annoncé qu’elle envisageait une potentielle autorisation de mise sur le marché européen au premier trimestre 2024 pour son traitement qui permet de récupérer la vue. Cependant, cette annonce a été accompagnée d’une chute de 32% du cours de l’action en bourse.

La société avait développé le Lumevoq, un traitement de thérapie génique pour la neuropathie optique héréditaire de Leber, une maladie génétique rare de la rétine. Cette annonce intervient après un nouveau décalage de production causé par un problème « opérationnel » chez son sous-traitant américain, ThermoFisher, qui a interrompu la production d’un lot selon les normes GMP (good manufacturing practices). Une enquête est en cours pour identifier la cause exacte du problème avant de lancer la campagne de validation.

La biotech est désormais contrainte de réduire ses dépenses opérationnelles en attendant les résultats de la campagne de validation qui ne seront disponibles qu’en été. Pour financer ses opérations jusqu’à cette période, elle a entamé des discussions « actives » avec des partenaires et des actionnaires existants. Elle déclenchera également le versement de la tranche B de 12 millions d’euros du prêt de la Banque européenne d’investissements.