LVMH renforce son objectif dans le domaine des parfums et des cosmétiques

Date:

LVMH, le leader mondial du luxe, vient d’annoncer la nomination de Stéphane Rinderknech à la tête de sa division beauté réorganisée. Cette division est un marché important qui attire l’attention des géants du secteur, et constitue l’un des fronts que LVMH souhaite développer. Stéphane Rinderknech, ancien cadre de L’Oréal, prend les rênes de quinze marques de beauté de renom telles que Dior Parfums et Guerlain, ainsi que de nouvelles pépites comme Fenty, la marque de maquillage de Rihanna.

Stéphane Rinderknech est un « pur L’Oréalien » qui a acquis une solide expérience aux États-Unis et en Asie. Il conservera également ses responsabilités de PDG des activités hôtelières de LVMH, qu’il a rejoint en 2022 en tant que membre du comité exécutif.

La nomination de Rinderknech fait suite à une bataille juridique avec son ancien employeur, L’Oréal, qui contestait la clause de non-concurrence. En janvier, LVMH a remporté l’appel devant le tribunal de commerce de Paris.

Cette nomination s’inscrit dans la réorganisation stratégique de LVMH par métier, et vise à valoriser les caractéristiques uniques de chacune de ses maisons. Les ventes de la branche parfums et cosmétiques de LVMH ont progressé de 17 % en 2022, avec un chiffre d’affaires de 7,7 milliards d’euros. Les parfums Sauvage de Dior ont été à nouveau numéro un mondial en 2022, contribuant aux résultats record de LVMH l’an dernier.

Le marché de la beauté est un segment dynamique et concurrentiel dans lequel LVMH se positionne pour utiliser l’aura de ses grandes marques de couture et continuer de développer des gammes de crèmes, de maquillage et de parfums. D’autres acteurs du luxe, tels que Hermès et Kering, se concentrent également sur ce segment en pleine croissance.