Stripe obtient 6,5 milliards de dollars lors de sa dernière levée de fonds, mais voit sa valorisation divisée par deux

Date:

La start-up américaine de paiement pour les sites e-commerce, Stripe, vient d’annoncer une levée de fonds de 6,5 milliards de dollars, qui ne sera pas utilisée pour son activité principale. En effet, la société doit payer les actions gratuites et les stock-options de ses premiers employés, ainsi que les taxes correspondantes, estimées à plusieurs milliards de dollars.

Cette levée de fonds s’inscrit dans un contexte de morosité généralisée, avec une valorisation de la société qui a fondu de 95 milliards de dollars en 2021 à 50 milliards de dollars aujourd’hui.

Stripe a enregistré un volume de paiement de 816 milliards de dollars en 2022, mais la croissance de l’entreprise a ralenti, avec un chiffre d’affaires de 14,3 milliards de dollars en hausse de 25 % sur un an, bien inférieur aux 54 % enregistrés en 2021. La société a donc dû réduire ses coûts et supprimer 1 000 postes en fin d’année dernière. Cependant, la start-up prévoit des bénéfices cette année.

Stripe a déjà levé 2,2 milliards de dollars depuis sa création en 2011 et bénéficie du soutien de ses investisseurs historiques, ainsi que de nouveaux venus. Malgré les difficultés rencontrées, la valorisation de Stripe reste toujours trois fois plus élevée que celle de la Société Générale, avec un total de 50 milliards de dollars.