Comment les start-up gèrent leurs finances ?

Date:

La récente faillite de la Silicon Valley Bank a mis en évidence l’importance pour les start-up de prêter attention à leurs partenaires bancaires et de développer des stratégies pour survivre en cas de crise. Les start-up ont souvent une connaissance limitée des sujets financiers et considèrent souvent leurs relations avec les banques de manière transactionnelle. Cependant, la crise de financement qui touche l’écosystème mondial des start-up a éveillé la conscience bancaire des entrepreneurs et a mis en avant le rôle central du directeur financier dans les négociations avec les banques.

Pour diversifier leur risque, de plus en plus de start-up ouvrent deux comptes en banque : un pour les dépenses courantes chez une banque en ligne ou une néobanque, et un autre chez un établissement traditionnel pour contracter un prêt. Il est conseillé aux start-up de diversifier leurs partenaires bancaires au-dessus d’une trésorerie de 100 000 euros. De même, pour faire fructifier leur trésorerie, les start-up doivent placer leur argent dans des comptes à terme ou d’autres valeurs sûres, comme les bons du Trésor américain. Les start-up doivent donc être proactives et développer une connaissance approfondie de la gestion financière pour assurer leur survie en cas de crise.