Emblem, le fonds qui réalise des investissements en France ainsi que dans les pays nordiques

Date:

Emblem, un nouveau fonds de capital-risque spécialisé dans les start-ups françaises et nordiques, vient de clôturer sa première levée de fonds à 50 millions d’euros. Les investisseurs ont été réunis par les deux fondateurs de la société, Bénédicte de Raphélis Soissan et Guillaume Durao, qui ont réuni des partenaires tels que des family offices et des grandes familles françaises ainsi que le fonds souverain danois et 70 entrepreneurs de la tech.

Le nouveau fonds investira entre 500 000 et 3 millions d’euros dans 30 start-ups françaises et nordiques. L’objectif est de lever 75 millions d’euros d’ici au troisième trimestre de 2023. Le fondateur de Clustree, Bénédicte de Raphélis Soissan, a également été « scout » pour le compte du fonds suédois Northzone et a investi dans 28 start-ups françaises et nordiques après avoir vendu Clustree à Cornerstone.

Un troisième associé les rejoindra d’ici la fin de l’année. Emblem fait partie de la nouvelle génération d’investisseurs européens composée d’anciens entrepreneurs qui ont bien revendu leur entreprise ou d’investisseurs en fonds de capital-risque qui souhaitent créer ou intégrer une petite structure.

Le fonds est l’un des cinquante nouveaux venus de 2022. Les fonds de capital-risque européens ont levé environ 24 milliards d’euros l’année dernière.