Rakuten introduit en Bourse sa filiale bancaire pour renflouer ses finances

Date:

La filiale bancaire de Rakuten, géant japonais de l’e-commerce, pourrait être valorisée à 2,3 milliards d’euros lors de son introduction en bourse en avril prochain à Tokyo. Pour lever rapidement des fonds, le groupe Rakuten a décidé de céder 30% du capital de sa filiale, soit 54 millions d’actions, et d’émettre 5,5 millions de nouvelles actions.

L’objectif est de récupérer jusqu’à 114,8 milliards de yens (810 millions d’euros). Le prix exact des actions sera annoncé le 13 avril prochain mais leur estimation actuelle suggère que Rakuten pourrait boucler la plus grande introduction en Bourse de Tokyo depuis les quatre dernières années. Cette opération doit soulager les finances de la maison mère Rakuten Group, qui a enregistré une perte nette de 372,8 milliards de yens (2,6 milliards d’euros) en 2022 et accumule une dette importante de 1,76 milliard de yens (12,3 milliards d’euros).

La société compte encore conserver 63% de sa filiale après cette opération. Rakuten a investi dans diverses activités, telles que l’organisation de voyages, les services bancaires et le courtage. En 2020, la société a lancé son propre réseau de téléphonie mobile à prix cassé, mais n’a pas réussi à fidéliser suffisamment de clients, générant ainsi une perte de 493 milliards de yens (3,46 milliards d’euros) en 2022.