Les start-up de mobilité traversent une période difficile

Date:

Le secteur de la mobilité est en difficulté, avec une baisse des investissements et une demande de rentabilité accrue. Les start-up qui exposent leurs innovations au Salon Autonomy à Paris sont conscientes que les mois à venir pourraient être difficiles.

Les fonds de capital-risque ont été frileux depuis quelques mois, avec une chute des investissements de 19% en 2022 en Europe. Les tours de table en phase d’amorçage ou série A continuent, mais en série B, C ou D, il y a peu de financement.

Les attentes des investisseurs ont changé et les start-up cherchent des moyens de réduire les coûts. Certaines entreprises sont contraintes de licencier du personnel et la consolidation dans certains secteurs s’accélère.

Les start-up cherchent des solutions intermédiaires comme le bridge et attendent des décisions politiques.