Depuis 2019, Bpifrance a investi 1,1 milliard d’euros dans des start-up deeptech

Date:

Bpifrance, le bras armé financier de l’État, a injecté 1,1 milliard d’euros en direct dans les start-up deeptech depuis 2019, contribuant ainsi largement au dynamisme d’un écosystème qui compte désormais 1 800 jeunes pousses et emploie 50 000 personnes.

La création de start-up deeptech a bondi de 27 % en un an, atteignant ainsi un record. Bpifrance a investi 318 millions d’euros en fonds propres dans des start-up deeptech en 2022, soit un peu moins que l’année précédente, mais cette somme contribue néanmoins à l’essor de l’écosystème deeptech, dont les deux tiers des entreprises se trouvent hors de l’Île-de-France.

En parallèle, Bpifrance a également injecté 1,2 milliard d’euros en fonds de fonds depuis 2019, dont 352 millions d’euros en 2022, pour accompagner les sociétés de gestion qui souhaitent également parier sur des start-up développant des technologies de rupture, mais qui se heurtent souvent à la frilosité de leurs investisseurs.

Ces efforts sur tous les fronts doivent aider les chercheurs à se lancer dans l’entrepreneuriat et contribuer à l’effort de réindustrialisation.