Les start-up qui ont finalement décidé de lever des fonds

Date:

Dans un contexte de raréfaction des financements, les start-up autofinancées gagnent en popularité. Ces jeunes pousses qui se sont développées avec peu de moyens avant de solliciter les investisseurs, connaissent une maturité qui leur permet d’avoir le choix.

Elles évitent ainsi de diluer les parts de leur entreprise tout en disposant de meilleures métriques pour choisir les investisseurs les plus adaptés. Elles ont également la capacité de réagir plus rapidement aux crises et de gérer elles-mêmes leur trésorerie. Les investisseurs s’intéressent de plus en plus à ces entreprises qui peuvent être rentables plus facilement.

Les fondateurs de ces start-up peuvent ainsi souffler tout en ayant la capacité d’anticiper davantage et de prévoir des projets.

Cependant, ils doivent aussi rendre des comptes et subir des pressions sur les objectifs après avoir levé des fonds. Il est donc important de bien être autofinancé par le produit et non par la promesse future du produit.