Quels sont les droits des propriétaires face aux loyers impayés à la fin de la trêve hivernale ?

Date:

Avec la fin de la trêve hivernale qui empêchait les expulsions, les procédures d’expulsion pour impayés de loyers sont à nouveau autorisées depuis le 1er avril. Le contexte social précaire actuel suscite des inquiétudes quant à l’augmentation des expulsions. Afin d’éviter les impayés de loyers, les bailleurs peuvent prendre plusieurs mesures pour sécuriser le paiement des loyers, comme la demande d’un dépôt de garantie, d’une caution ou d’un contrat d’assurance impayés de loyers.

Pour aider les locataires de bonne foi en difficulté à régler leur dette, des dispositifs tels que la garantie Visale ou l’aide du FSL sont disponibles. Si la dette locative s’aggrave, une convention de procédure participative ou une procédure judiciaire peuvent être envisagées.

Il est cependant interdit d’expulser seul un locataire de son logement par la force, il est nécessaire d’obtenir un titre exécutoire. Il est conseillé de contacter le locataire dès le premier loyer impayé pour trouver une solution amiable.