La crise oblige l’industrie technologique américaine à réévaluer sa gestion

Date:

Les géants de la technologie, après avoir recruté massivement pendant la pandémie, veulent maintenant se réorganiser en supprimant les postes de management intermédiaire jugés superflus afin d’aplanir les structures. Plus de 21 000 salariés chez Meta, 12 000 chez Google et 75% chez Twitter ont été touchés par des plans de licenciements XXL.

La chasse aux coûts s’accompagne d’une réflexion plus large sur le management, avec l’objectif de retrouver des structures plus resserrées, horizontales, fidèles à l’esprit start-up. Les géants de la technologie veulent repartir à zéro pour retrouver une organisation plus efficace.

Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, a notamment déclaré que chaque responsable restant gérerait un maximum de 10 salariés. Les fonctions supports et le management intermédiaire sont les premiers visés, mais les ingénieurs en intelligence artificielle ne seront pas touchés. Les géants de la technologie se préparent ainsi à une nouvelle réalité économique, entre inflation, guerre en Ukraine et baisse des recettes publicitaires.