Les fonds étrangers investissent massivement en France

Date:

Le fonds luxembourgeois Runa Capital et le fonds britannique Atomico ouvrent des bureaux à Paris. Cela s’opère dans un contexte où les levées de fonds ont été fortement ralenties dans le monde entier depuis plusieurs mois. Pourtant, la France continue d’attirer les fonds étrangers, car elle possède un écosystème résilient.

Les start-up françaises ont levé plus d’argent en 2022 que leurs homologues allemandes et la France est le seul grand pays européen à avoir vu ses investissements croître entre 2021 et 2022, passant de 11,6 à 13,5 milliards d’euros. Les investisseurs étrangers soulignent également l’attrait de la France pour les talents tech et les fondateurs, car le ratio des fondateurs et dirigeants arrivant en France par rapport à ceux qui partent a atteint 2,2:1 entre 2020 et 2022, le plus élevé de tous les pays européens.

D’autres fonds étrangers ont également ouvert des bureaux en France ces derniers mois, comme le fonds allemand Earlybird et le fonds américain Lightspeed Ventures. Le fonds singapourien Temasek a annoncé son intention d’ouvrir un bureau à Paris au premier semestre 2023. Certains fonds ont décidé d’opérer à distance, tandis que d’autres ont recruté des Français pour travailler à l’étranger. Certains talents tech français reviennent en France après avoir travaillé chez les géants américains de la tech, soit en raison des vagues de licenciements, soit parce qu’ils sont plus attirés par l’écosystème français.