Renault enregistre une forte augmentation de ses ventes mais fait face à la concurrence de Tesla

Date:

Renault a annoncé une forte hausse de son chiffre d’affaires au premier trimestre de 29,9 % grâce à une augmentation des ventes en volume et à une forte pression sur les prix.

Cette augmentation a été rendue possible grâce à l’absence d’une guerre tarifaire, Renault ayant décidé de ne pas suivre les annonces de son concurrent, Tesla, qui réduit régulièrement ses prix. Les analystes de Third Bridge ont commenté que la pression est maintenant sur Renault pour qu’il révise sa stratégie de prix des véhicules électriques, après la série de réductions de Tesla.

Cette situation a entraîné une baisse de près de 6 % de l’action de Renault en début de séance, tandis que l’ensemble du secteur automobile est également sous la pression de Tesla. En effet, l’indice des valeurs européennes du compartiment a reculé de 2 % en raison de la concurrence de Tesla. Le chiffre d’affaires de Renault est supérieur à un consensus d’analystes fourni par l’entreprise.

Les lancements récents de la Mégane, du Dacia Jogger, des Renault Arkana et Austral ont également soutenu les ventes de Renault, avec 11 000 ventes de la Mégane au premier trimestre, soit une augmentation de 14,1 %. Thierry Piéton, le directeur financier de Renault, a déclaré qu’il n’y avait « aucune grosse incitation à baisser les prix » et à s’engager dans une « spirale (baissière) à l’image de ce que font certains des concurrents ».