Pourquoi l’Europe boursière se hisse cette année au-dessus de Wall Street ?

Date:

La Bourse européenne connaît une hausse exceptionnelle, avec une progression de plus de 16 % cette année pour le CAC 40. Cette performance est d’autant plus remarquable que Wall Street est en difficulté, avec des pertes toujours présentes en 2022.

L’Europe, qui avait déjà mieux résisté à la chute des cours l’an dernier, profite davantage de la dynamique haussière cette année, avec des progressions de 16,4 % pour le CAC 40 et le FTSE MIB, de 15 % pour l’Euro Stoxx 50, de 14 % pour l’Ibex madrilène, de 13 % pour le DAX allemand et de 10 % pour l’AEX néerlandais.

Le Stoxx 600 paneuropéen a gagné plus de 10 % cette année, contre 7,5 % pour le S&P 500 américains. Selon Thierry Le Clercq d’Alphajet Fair Investors, cette surperformance s’explique par la capacité d’adaptation des entreprises européennes depuis la crise du Covid et leur positionnement pour bénéficier du redémarrage de la Chine.

Cependant, cette surperformance est en partie illusoire, car les indices boursiers européens nationaux sont bien plus étroits que les grands indices européens. En outre, le retard de Wall Street n’est pas seulement lié à la qualité des actions européennes, mais aussi à un climat plus anxiogène sur les marchés américains, en partie en raison de la sensibilité du consommateur américain aux taux d’intérêt.

Cela explique également les flux négatifs enregistrés depuis le début de l’année sur les fonds d’actions américaines, alors que les fonds d’actions européennes ont enregistré des sorties limitées. Emmanuel Cau de Barclays souligne toutefois que si les marchés américains venaient à chuter, ils emporteraient avec eux les indices européens.