Est-ce nécessaire d’assouplir la règle des 35% d’endettement pour les crédits immobiliers, comme le préconise Bruno Le Maire ?

Date:

Le ministre français de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, envisage d’assouplir les règles qui régissent l’endettement des ménages afin de faciliter l’accès au crédit immobilier.

Actuellement, les banques sont contraintes par le Haut Conseil à la stabilité financière (HCSF) de limiter la durée des prêts à 25 ans et le taux d’effort des emprunteurs à 35% de leurs revenus. Les banques ont la possibilité de déroger à cette contrainte pour 20% de leurs dossiers, mais Bruno Le Maire souhaite augmenter cette marge de manœuvre.

Cependant, cela ne résoudrait pas forcément les difficultés d’accès au crédit, car les banques refusent souvent de prêter de l’argent à des profils présentant des risques trop élevés.

En outre, les ménages ont tendance à vouloir limiter leur taux d’endettement en période d’inflation. Une solution proposée pour faciliter l’accès au crédit des ménages serait d’autoriser de nouveau les prêts sur 30 ans, permettant ainsi aux primo-accédants de diminuer leurs mensualités en période d’inflation.