Le développement des ventes de voitures électriques aura pour conséquence une baisse de la demande de pétrole

Date:

Selon un rapport récent de l’Agence Internationale de l’Énergie (AIE), plus de 10 millions de voitures électriques ont été vendues dans le monde en 2022 et ce chiffre devrait augmenter de 35% cette année. Cette croissance rapide a conduit à une part de marché de près de 20% pour les voitures électriques, une tendance qui aura des implications importantes pour le secteur énergétique. En effet, la demande en pétrole devrait diminuer de 5 millions de barils par jour d’ici 2030, en grande partie grâce à l’adoption accrue de voitures électriques.

L’AIE note également que les marchés les plus importants pour les voitures électriques sont la Chine, les États-Unis et l’Europe, où les ventes de voitures électriques augmentent rapidement. En Chine, en particulier, près de deux voitures électriques sur trois sont vendues, et les usines chinoises dominent le secteur des batteries et des composants nécessaires à leur fabrication. En outre, avec les règles environnementales de plus en plus strictes et l’interdiction envisagée des voitures thermiques dans l’Union européenne d’ici 2035, l’AIE prévoit que la part de marché des voitures électriques atteindra 60% dans ces trois zones géographiques d’ici 2030.

En dehors de ces zones géographiques, l’AIE note également des tendances positives pour la mobilité individuelle « zéro émission » dans d’autres pays. Par exemple, les ventes de voitures électriques ont triplé en Inde et en Indonésie l’année dernière, même si elles ont commencé à partir d’une base plus faible, et ont plus que doublé en Thaïlande.

Le directeur de l’AIE, Fatih Birol, a déclaré que la croissance rapide des ventes de voitures électriques représentait « une transformation historique de la construction automobile mondiale ».