Les grandes banques appelées à payer 16 milliards de dollars

Date:

Le régulateur bancaire américain, la FDIC, a proposé une « contribution spéciale » sur les plus grandes banques pour couvrir les coûts de la faillite de la Silicon Valley Bank (SVB) et de Signature, qui ont été saisies en mars.

La FDIC a assuré la totalité des dépôts des deux banques pour éviter la contagion. Le coût de l’opération était initialement estimé à 22,5 milliards de dollars, mais il a été revu à la baisse à 15,8 milliards de dollars pour être couvert à 95 % par les banques dotées d’au moins 50 milliards de dollars d’actifs.

Les paiements ne commenceront qu’en 2024 et seront étalés sur deux ans pour éviter une répercussion trop forte sur l’activité des banques et limiter les restrictions de crédit.

Les banques devront répercuter indirectement ces coûts sur leurs clients. La FDIC a pour mandat de trouver la solution au meilleur coût, notamment en élargissant le champ des institutions pouvant négocier des accords de partage des pertes sur les actifs à vendre de banques en défaut.

La crise financière continue de faire des vagues, avec la chute de PacWest prise dans un mouvement de spirale baissière après avoir annoncé avoir perdu des dépôts la semaine dernière.