Prêt immobilier : conseils et astuces pour obtenir son crédit immobilier

Date:

Obtenir un crédit immobilier est devenu plus difficile qu’il y a un an, car les banques sont devenues plus prudentes et exigeantes dans l’examen des demandes. Afin d’augmenter ses chances d’obtenir un prêt, il est essentiel de présenter une demande solide mettant en avant la qualité de son profil financier. Les banques analysent attentivement plusieurs éléments et il est préférable de les améliorer en amont.

Aujourd’hui, les banques sont préoccupées par le risque de non-remboursement potentiel des emprunteurs, compte tenu de l’inflation élevée, du pouvoir d’achat en baisse et du marché immobilier qui montre des signes de faiblesse. Elles accordent généralement des prêts uniquement à leurs clients existants, ainsi qu’à certains nouveaux emprunteurs potentiels avec lesquels elles envisagent une relation commerciale fructueuse.

Il est recommandé de commencer à s’occuper du financement avant même de commencer la recherche d’un bien immobilier. En effet, si un dossier ne répond pas à toutes les exigences minimales, il risque d’être rejeté par la banque. Il est donc crucial de présenter le meilleur profil possible afin d’obtenir l’approbation de prêt tant recherchée.

La stabilité de l’emploi et la régularité des revenus sont désormais des critères encore plus importants qu’auparavant. Ces éléments constituent la base d’une demande de crédit solide. Les banques privilégient les emprunteurs ayant des revenus élevés, une capacité d’endettement et d’épargne importante. En revanche, les jeunes actifs avec un premier salaire, les travailleurs en contrat à durée déterminée, en intérim ou en tant qu’auto-entrepreneurs rencontrent des difficultés pour obtenir un prêt.

Il est préférable d’acheter à deux plutôt que seul pour augmenter ses chances d’obtenir un prêt. Les banques apprécient les demandes de prêt avec deux emprunteurs, ce qui permet de répartir le risque sur deux salaires et de réduire l’endettement.

Il est essentiel de respecter un taux d’endettement maximum de 35 % des revenus (y compris les assurances) et une durée de prêt n’excédant pas 25 ans. Il est important de démontrer à la banque que, même après le paiement des mensualités de crédit, il reste un revenu disponible suffisant pour les dépenses courantes.

Avoir des comptes bancaires en bonne santé pendant au moins les trois derniers mois précédant la demande de crédit est une condition minimale. Il est important de fournir les trois derniers relevés bancaires pour prouver à la banque que l’on est un emprunteur responsable et que l’on gère bien ses finances. Les petits crédits (automobile, consommation, etc.) sont également un point négatif à éviter, car ils peuvent indiquer une difficulté à gérer son budget au quotidien.