Le secteur français du NewSpace voit émerger ses premières histoires à succès

Date:

Lors de la sixième édition du rendez-vous de l’innovation et de la recherche organisé par Paris-Saclay, les start-up du secteur spatial ont été mises en avant, témoignant ainsi de la maturité croissante de cette industrie.

Jean-Luc Maria, PDG d’Exotrail, rappelle : « Quand nous avons lancé Exotrail, il n’existait presque pas d’écosystème de start-up NewSpace, encore moins de dispositifs de soutien tels que des accélérateurs, des fonds d’investissement thématiques ou des événements dédiés. » Cependant, la situation a changé.

Lors de l’événement annuel dédié à l’écosystème d’innovation de Paris-Saclay, qui s’est déroulé début juin, le secteur du NewSpace était à l’honneur. Sur le campus d’HEC, un nouveau « village d’innovation » s’est formé aux côtés des stands habituels dédiés à la mobilité, à la santé ou à la foodtech.

Pour accélérer la croissance des start-up spatiales, un consortium public-privé, associé à la SATT Paris-Saclay, a été lancé en 2020. Appelé Blast, ce programme d’accélération est destiné aux start-up opérant dans le domaine de l’aéronautique, du spatial et de la défense (ASD). Il est dirigé par l’accélérateur Starburst en collaboration avec l’Onera, l’École Polytechnique et bénéficie du soutien de Bpifrance.

L’objectif est de soutenir les start-up ayant le potentiel de participer aux futurs grands programmes aérospatiaux et de défense, tant au niveau national qu’européen.

Une vingtaine de start-up françaises et internationales ont témoigné du dynamisme de cette filière lors de l’événement, dont Exotrail, qui est l’un des fers de lance de la success story made in Paris-Saclay. Grâce à une levée de fonds récente de 54 millions d’euros en février dernier, Exotrail est l’une des rares start-up spatiales françaises à atteindre cette étape clé de la série B.

Jean-Luc Maria déclare : « Cela prouve la structuration d’un écosystème que nous avons contribué à développer avec la première génération de start-up françaises du NewSpace », faisant référence à des entreprises telles que Preligens, Unseenlabs, ThrustMe et Anywaves.