Trafigura, le géant du négoce des matières premières qui génère 1,3 million de dollars par minute

Date:

Le groupe Trafigura, acteur majeur dans le négoce de pétrole et de métaux, a enregistré des bénéfices semestriels exceptionnels atteignant 5,5 milliards de dollars. Dans ce contexte favorable, il prévoit de redistribuer 3 milliards de dollars à un millier de ses dirigeants et traders. Toutefois, l’entreprise a également averti que les matières premières font face à une conjoncture moins favorable.

Le trader de Trafigura, qui a acquis une luxueuse villa à Cologny, en Suisse, pour 50 millions de francs suisses (50 millions d’euros), illustre la rencontre des bulles pétrolière et immobilière. Ce trader a bénéficié de manière significative de la hausse des matières premières en 2022, en raison de la crise énergétique et du conflit en Ukraine. En effet, le groupe a enregistré des bénéfices semestriels records entre octobre 2022 et mars 2023, atteignant 5,5 milliards de dollars.

Trafigura prévoit de reverser 3 milliards de dollars à ses dirigeants, traders et principaux collaborateurs en rachetant leurs actions. Étant donné que le groupe, qui compte environ 12 000 employés, n’est pas coté en bourse, il est principalement détenu par ses propres employés, soit 1 100 actionnaires. Chacun d’entre eux recevra en moyenne 2,7 millions de dollars. Lors de l’exercice fiscal précédent, qui s’est terminé le 30 septembre, ils avaient déjà reçu au total 1,7 milliard de dollars.

Cependant, Jeremy Weir, le PDG du groupe, ancien géologue australien, a exprimé une mise en garde : « Nous ne prévoyons pas que les conditions exceptionnelles qui ont caractérisé les marchés des matières premières en 2022 et une partie de 2023 se poursuivent pour le reste de l’année. » Saad Rahim, l’économiste en chef de Trafigura, partage cette opinion en estimant que « les prix des matières premières pourraient souffrir dans les mois à venir si des taux d’intérêt plus élevés affectent la croissance, si le dollar continue de se renforcer et si les inquiétudes concernant la Chine persistent ».